Culture : le ministère de tutelle annonce les couleurs de la 17ème édition du FENAC

0
1776

La 17ème édition du Festival national des Arts et de la Culture (FENAC) se tiendra du dimanche 23 décembre au mercredi 26 décembre 2018, à Conakry. A 48 heures de cet événement annuel, le directeur national de la Culture vient d’égrener le programme à Guinéenews.

Selon Jean Baptiste Williams, la particularité de l’édition de cette année est qu’il est prévu l’ouverture de la manifestation non pas sur l’esplanade, mais à l’intérieur du Palais du peuple, dans la salle des Congrès.

« Une ouverture qui va être grandiose, parce que toute les corporations culturelles, artistiques et sportives vont faire le plein du Palais où nous allons recevoir le Chef de l’Etat, le Pr Alpha Condé à 15H, et qui va officiellement lancer cette 17ème édition du Festival national des Arts et de la Culture 2018 pour la consolidation de l’unité nationale », explique-t-il, dans une interview téléphonique.

« La seconde particularité est qu’après cette grandiose ouverture le dimanche 23, nous allons faire des spectacles à déclinaison, à géométrie variable. C’est-à-dire des compétitions au niveau des Chœurs, de la Percussion et de l’Ensemble instrumental qui se dérouleront à l’espace culturel Fougou Fougou Faga Faga. Et à 21H, des orchestres modernes et les artistes de la musique urbaine vont faire des prestations sur ce plateau », a poursuivi le directeur national de la Culture.

Aux dires de notre interlocuteur, d’autres disciplines, comme le théâtre, l’humour et le slam, sont programmées au Musée national de Guinée. Egalement théâtre qui va mettre en compétition la préfecture de Koundara et la commune de Matoto en levée de rideaux le lendemain lundi 24 décembre à 10H, suivi de l’humour de Matoto, de Fria, de Labé et du slam de Lélouma.

L’ouverture des débats sera faite par la troupe Kouroukanfouga. Et le même lundi, il est prévu à l’espace culturel  Fougou Fougou Faga Faga, les compétitions qui débuteront par des chœurs à 15H, et qui vont mettre en compétition les chœurs de Matam, de Fria et de Labé.

« Ensuite, ça sera la série Ensemble instrumental. A ce niveau, nous avons Matam, Labé et Boffa. Et la partie Percussion se fera à Fougou Fougou Faga Faga avec Fria, Dubréka, Labé et Kaloum. A 21H, les orchestres modernes, notamment le Bafing Jazz de Mamou, le Mandén Kono de Siguiri et les 10 roues Band de Kindia vont s’affronter. En musique urbaine, nous aurons Mandiana, Pita et Dixinn. Là également, en levée de rideau, nous aurons André Flamy et le Groupe Standard Petit Condé », égrène Jeannot Williams au bout du fil.

Et la compétition se poursuivra le 25 décembre autour du théâtre à 10H, au Musée national avec le théâtre de Faranah, suivi de Mamou et de Nzérékoré. Alors que Télimélé et Yomou se partageront la scène en humour, avec un stand up de Mamou.

« En levée de rideau, la Fédération  des comédiens présentera un sketch aux comédiens de Guinée. Pour le même 25 à l’espace culturel Fougou Fougou, vous aurez les chœurs de Kankan, Kissidougou, Pita et Yomou. En Ensemble instrumental, nous aurons Kankan, Kissidougou, Nzérékoré et Mamou. Pour la Percussion, nous aurons Kankan, Faranah, Mamou et Lola. A  la Paillotte à partir de 21H, nous aurons les orchestres de Koubia, de Matam, le Nimba Jazz et l’orchestre Tinkisso Jazz de Dabola. En musique urbaine, Faranah et Nzérékoré. Et l’animation toujours assurée par le Groupe Standard Petit Condé », déroule Jean Baptiste Williams.

Et pour finir en beauté, le directeur national de la Culture soutient que le mercredi 26, le jury va travailler sous la présidence d’honneur du Premier ministre, chef du gouvernement, pour délibérer et proclamer les résultats. Et la préfecture ou la commune qui va engranger le maximum de suffrages partira avec une cagnotte de 200 millions GNF pour le premier grand prix, contre 100 millions GNF pour le deuxième et 50 millions pour le troisième. Et pour chacune des catégories -puisqu’il y a 7 disciplines- chaque catégorie aura 5 millions GNF.