Culture : le ministre Bantama lance le concours de photographie

0
1025

La République de Guinée, à l’instar des autres nations du globe, a célébré ce mercredi 19 août 2020, la Journée mondiale de la photographie. Une commémoration qui intervient dans un contexte particulier marqué par la crise sanitaire liée au Covid-19.

Et pour apposer une empreinte aussi singulière à cette journée, l’Office national du cinéma, de la vidéo et de la photo (Onacig), sous l’autorité du ministre d’Etat, ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique, a initié un concours de photo et de court métrage de trois minutes sur le thème : « Covid-19 en image ».

Autour de ce thème central gravitent de nombreux sous-thèmes consacrés à ladite compétition, notamment le Covid en tant que virus, les gestes barrières, les agents de lutte contre le Covid-19 et le confinement.

A l’issue de ce concours, les meilleures photos seront exposées le 15 novembre 2020 dans un réceptif hôtelier de la place. Et les meilleurs courts métrages, projetés le 12 octobre 2020 à l’occasion de la journée du Cinéma africain.

« C’est donc l’occasion de pousser les cinéastes et les vidéastes de Guinée à se pencher sur la pandémie qui a endeuillé des milliers de familles de par le monde. Le concours se veut d’accompagner les efforts du gouvernement et ses partenaires dans la lutte contre la maladie en poussant les cinéastes et les vidéastes à mettre leurs talents au service de la lutte contre le Coronavirus. Il va aussi permettre de créer une émulation entre les photographes et les vidéastes et contribuer à la professionnalisation progressive des métiers de la vidéo et de la photo », a énuméré Noël Lamah, directeur général adjoint de l’Onacig, tout en ajoutant que les conditions de participation audit concours sont disponibles sur le site officiel de l’Onacig et à son siège, sis à Boulbinet.

Présidant la cérémonie de lancement du concours, le ministre d’État, ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique a dit que la photographie a pour but, entre autres, de fixer une époque pour en devenir un témoin fidèle.

« C’est pourquoi nous apprécions et relevons la pertinence du thème choisi pour commémorer l’évènement cette année. Il est établi que la photographie, gardienne de la mémoire collective des sociétés, a été utilisée comme l’un des supports importants pour faire connaître notre pays à son accession à l’indépendance. Elle le sera encore davantage dans la lutte contre la pandémie du Coronavirus. (…). Je réitère l’engagement de mon département à apporter le soutien nécessaire pour la promotion de la photographie en Guinée, afin de faire de la photo, un moyen de communication et de sensibilisation des populations guinéennes. C’est sur cette noteque je déclare officiellement lancée la Journée mondiale de la photographie en Guinée », a conclu Sanoussy Bantama Sow.