Culture : Sansy Kaba invite les professionnels de la santé à l’écriture

0
833

Parti du constat selon lequel les ouvrages écrits par les médecins guinéens sont quasi absents dans les rayons des maisons d’édition et autres bibliothèques, les responsables de l’Harmattan Guinée ont eu un cadre d’échanges avec l’Ordre des médecins de Guinée, ce vendredi 28 août 2020.

Les deux parties ont saisi l’occasion pour parler de la nécessité pour les professionnels de santé d’écrire des ouvrages pour la postérité.

« Nous sommes des professionnels de la santé. A ce titre, nous publions beaucoup d’articles scientifiques dans le cadre de la promotion académique. Et maintenant, c’est de voir comment mettre les résultats de nos études, les traduire dans des livres, avec des termes accessibles à la population et les publier », a indiqué le président de l’Ordre des médecins de Guinée.

Situant la rencontre dans son contexte, le Pr Hassane Bah a dit que cette démarche découle du fait que le constat révèle que la corporation dont il est le président publie moins. « On publie les articles scientifiques, mais on n’écrit pas d’ouvrages qui sont destinés au public. C’est aussi une mission de prévention », a-t-il soutenu tout en se réjouissant l’appréciation du projet faite par l’assistance qui a approuvé l’idée.

Pour sa part, le directeur général de l’Harmattan Guinée a déclaré que la présente rencontre s’inscrit dans le cadre de la valorisation des travaux et thèses en médecine.

« Beaucoup sont aujourd’hui professeurs, spécialistes, mais leurs recherches ne sont pas valorisées. Nous voyons en Côte d’Ivoire, au Sénégal, en France, des médecins valoriser les travaux de leurs recherches. Mais en Guinée, aucun médecin guinéen n’a publié sa thèse officiellement. Donc, on a un défi ensemble pour créer une collection thèses et travaux universitaires en médecine pour que les médecins soient valorisés et que leurs connaissances soient partagées », a affiché Sansy Kaba Diakité.