Culture : un journaliste écrit un livre sur le président Sékou Touré

0
1119

« Sur les pas du président Ahmed Sékou Touré ». C’est le titre d’un ouvrage écrit par le journaliste Modi Sory Barry et présenté au public ce samedi 21 décembre 2019. C’était en présence de plusieurs témoins de l’histoire de la Guinée, mobilisés autour de l’auteur.

Dans son discours introductif, le présentateur a indiqué avoir entamé une série de recherches à travers des bloc-notes, à travers ses carnets de reportages et surtout à travers son mémoire, dès après la mort du premier président guinéen.

« J’ai essayé de réfléchir à tout ce que j’ai vécu comme expérience sur les pas du président Ahmed Sékou Touré. Après, je me suis mis à structurer mes idées, à faire un plan de travail. Et j’ai décidé de consacrer la première partie du livre, c’est-à-dire les deux premiers chapitres, à mon parcours personnel : l’enfance d’école et surtout l’apprentissage du métier de journaliste dans les studios et de la salle de rédaction de la Voix de la Révolution », a déclaré en substance l’auteur qui a ajouté en avoir profité pour rendre hommage à cette équipe de techniciens, ces hommes de l’ombre qui l’ont initié à ce métier.

« La deuxième partie, je l’ai consacrée à tout ce que la Guinée, sous le leadership du président Ahmed Sékou Touré, a fait pour libérer l’Afrique et créer l’unité africaine. Cette deuxième partie s’articule autour de trois chapitres. Après, j’ai raconté certains voyages que j’ai effectués avec le président, notamment sur l’Arabie Saoudite, l’Inde, le Pakistan, l’Iran, l’Irak et le Bangladesh », a-t-il entre autres énuméré.

L’ouvrage est donc un témoignage de l’auteur qui passe en revue son parcours scolaire et universitaire, ses activités de journaliste à la Voix de la Révolution et au journal Horoya. Il est édité L’Harmattan Guinée et retrace les lointains souvenirs de l’auteur sur les pas du président Ahmed Sékou Touré comme journaliste-reporter sur des questions relatives au conflit entre l’Iran et l’Irak, la réintégration de l’Égypte au sein de l’OCI et sa politique internationale et africaine.