Cyril Ramaphosa chez Alpha Condé : voici ce que les deux chefs d’Etat se sont dit

0
279
Les présidents Alpha Condé et Cyril Ramaphosa, à Conakry mercredi 4 décembre 2019. Sekou Sanoh/Guinéenews.

Arrivé dans la soirée d’hier pour une visite de travail de 48 heures, le président de l’Afrique du Sud Cyril Ramaphosa a eu ce mercredi 4 décembre un tête-à-tête avec son homologue Alpha Condé au palais Sékoutouréya, a-t-on constaté sur place.

Au sortir de la salle, le président de la République de l’Afrique du Sud Cyril Ramaphosa s’est dit heureux d’être en Guinée pour une visite de travail.

« Pendant notre entretien, nous avons eu l’opportunité de discuter de nos relations bilatérale et continentale. Nous avons noté avec satisfaction des progrès réalisés durant notre coopération. Nous avons convenu de travailler de concert pour améliorer notre coopération bilatérale au profit de nos deux peuples », a-t-il souligné dans  son intervention.

Poursuivant, il a annoncé que les différentes commissions se rencontreront l’année prochaine pour discuter des relations bilatérales sur le plan économique.

Sur le plan commercial, le président Ramaphosa a fait savoir qu’il y a plus de huit entreprises Sud-Africaines qui évoluent en Guinée et qu’il aimerait en voir beaucoup plus en Guinée, ainsi que des entreprises guinéennes en République Sud-Afrique.

Sur le plan politique, M. Cyril Ramophosa a déclaré qu’il compte sur la République sœur de la Guinée pour la présidence de l’Afrique du Sud de l’Union Africaine en 2020.

« Nous nous sommes engagés à travailler de concert pour la sécurité du continent africain contre le terrorisme. Sur le plan international, nous avons aussi parlé de la réforme du conseil de sécurité de l’Afrique au sein des Nations-Unies. Nous remercions la Guinée pour son soutien à l’Afrique du Sud durant sa lutte contre l’apartheid », a-t-il déclaré.

Prenant ensuite la parole, le président Alpha Condé a fait savoir que c’est un grand plaisir pour lui de recevoir le président Cyril Ramaphosa en Guinée.

« Nous avons des relations historiques qui existent entre la Guinée et l’Afrique du Sud. Pour ceux qui ne savent pas, le président Nelson Mandela et son ami Govan Mbeki ont fait leur formation militaire à Kindia. Nous savons aussi que Miriam Makéba qui était sud-africaine a vécu en Guinée. Je voudrais aussi dire que le président Cyril Ramaphosa a été un grand combattant pour la libération de son pays. Le Sud-Afrique peut compter sur le soutien de la Guinée  pour sa candidature à la tête de l’Union Africaine », a-t-il promis.