Dakar : l’appel pressant des mouvements citoyens ouest-africains à Alpha Condé (déclaration)

0
697

« Le maintien d’Alpha Condé au pouvoir au-delà de ses deux mandats, est une menace potentielle et imminente pour la paix et la stabilité dans son pays et dans la sous-région.»

Dix-neuf Organisations de la Société Civile et Mouvements Citoyens de la sous-région Ouest-africaine étaient réunies lundi 28 septembre à Dakar, capitale du Sénégal. Ayant pour thème central la revue de la situation sociopolitique, sanitaire et économique dans l’espace CEDEAO, cette assise s’est sans doute soldée par une déclaration sans appel des activistes de la sous-région sur la volonté des chefs d’Etat de la Côte d’Ivoire et de la Guinée de briguer un troisième mandant dans leurs pays respectifs.

S’agissant de la Guinée, les Mouvements citoyens ouest-africains estiment que ‘’le maintien d’Alpha Condé au pouvoir au-delà de ses deux mandats, est une menace potentielle et imminente pour la paix et la stabilité dans son pays et dans la sous-région.’’ En conséquence, ils (Mouvements citoyens ouest-africains, ndlr ), appellent le président de la République de Guinée à se soumettre aux exigences de l’Etat de droit. Lisez plutôt l’intégralité de ladite déclaration dont Guinéenews s’est procuré copie en cliquant sur le lien qui suit :

DéclarationGuinée280920