Damaro sur l’indemnisation des victimes : «Nous sommes très avancés sur les listes…»

août 14, 2018 5:48
0

«Le ministre Bouréma Condé n’a absolument aucun handicap qui puisse lui empêcher d’installer les conseils communaux». C’est la réaction du président de groupe parlementaire RPG Arc-en-ciel, Amadou Damaro Camara au sortir de la réunion du comité de suivi du dialogue politique inter guinéen ce mardi 14 août à Conakry.

Devant la presse, le patron de la majorité présidentielle a rappelé que la rencontre de ce mardi est  l’une des meilleures. Car, soutient-il, elle a enregistré des avancées dans l’accomplissement des points de l’accord politique à savoir : la loi sur la CENI votée par l’Assemblée nationale. Poursuivant, le député Amadou Damaro Camara a annoncé que probablement, dans les jours qui suivent, cette loi sur la CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante) va sortir de la Cour Constitutionnelle.

S’exprimant sur le point relatif à l’indemnisation des victimes politiques, Amadou Damaro a indiqué qu’il y a eu des provisions. «Nous sommes très avancés sur les listes des victimes de manifestations politiques pour l’indemnisation».

«Nous prenons acte de l’accord signé entre l’opposition républicaine et la mouvance présidentielle  sur le contentieux électoral. Il revient au ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, Bouréma Condé d’installer les conseils communaux», a-t-il fait savoir.