voir Plus
    samedi, 17 avril 2021
    30 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Soutien à l’entrepreneuriat urbain : Enabel appuie l’incubateur Jatropha Hub

    Dans le cadre de la riposte à la Covid 19, pour favoriser la résilience des entreprises et le développement de solutions, Enabel a appuyé la mise en place d’un Fab Lab et la facilitation de sessions de coaching dispensées par Jatropha Hub, à travers le projet Entrepreneuriat Urbain mis en œuvre sur financement du Royaume de Belgique. Ce vendredi 5 mars s’est tenu le lancement du FabLab, au siège de l’incubateur Jatropha, dans la commune de Ratoma.

    Après avoir visité la salle dédiée au FabLab, Sidiki Touré, Secrétaire Général du Ministère de la Jeunesse et de l’Emploi Jeunes n’a pas caché ses impressions. « Ce que je viens de voir est extraordinaire. Mes impressions sont très positives. J’ai vu un centre d’incubation et d’innovation qui va permettre à la jeunesse guinéenne de rendre effectives ses ambitions d’autonomie et de prise en charge, ainsi que le renforcement des capacités », a-t-il déclaré.

    Les équipements du FabLab sont composés d’appareils qui vont permettre à Jatropha Hub de procéder à une production de pièces originales et de qualité. « Cela est une avancée qu’il faut saluer. L’équipe de Jatropha Hub repose sur les compétences. Mon département est prêt à accompagner toutes les initiatives jeunes », a ajouté M. Touré.

    Pour sa part, Bobo Diallo, Assistant Technique National chargé de l’écosystème Entrepreneurial chez Enabel a situé cet appui à Jatropha dans le contexte du soutien de son Institution à la résilience des entreprises, particulièrement éprouvées par la crise du Covid-19.

    Interrogé, Mamoudou Cery Barry, Directeur Général de l’entreprise AOUDY FOOD et par ailleurs Fab Lab manager à Jatropha Hub a indiqué : « Ces équipements dont on a bénéficié sont des matériels très utiles pour notre incubateur. Nous pouvons dire qu’Enabel a répondu à notre demande. Elle nous a aidé en faisant en sorte que tous les entrepreneurs que nous incubons aujourd’hui, utilisent d’une manière ou d’une autre, les imprimantes 3D de recyclage de plastiques ».

    Une cinquantaine d’entreprises, évoluant dans différents secteurs de l’économie guinéenne, seront accompagnés dans le cadre de ce Fablab.  « Il y a encore certaines entreprises qui ont besoin de passer à l’étape de concrétisation. D’autres ont besoin de renforcement de capacité. C’est à cela que contribuera le FabLab », a conclu M. Barry.

    À LIRE AUSSI

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    PUBLIREPORTAGE