De Kissidougou, Damaro Camara met fin au suspense: « Je vous déclare ici que [Alpha Condé] est candidat»

0
995
Après avoir célébré  la fête de l’Aid El kebir dans sa préfecture natale de Kérouané, le président de l’Assemblée nationale,  Amadou Damaro Camara a fait une escale ce dimanche à Kissidougou. Il a été réceptionné dans  la salle des fêtes de la mairie. A cet effet, le maire de la commune urbaine, Yomba Sanoh, dans son allocution de bienvenue,  a profité pour rappeler l’octroi par  le président de la République « de l’ex  camp militaire, qui va désormais servir de grand marché de notre commune. Il nous a dit qu’il va construire, nous sommes derrière lui. Donc, on vous a chargés de l’informer que la population a reçu ce massage  et nous savons que sous peu de temps, le président va nous donner ce marché – là.»
Au nom de la jeunesse, Ibrahima Diakité a déclaré: «nous voudrions qu’il y ait une extension du  réseau d’EDG dans tous les quartiers de la commune urbaine.Ensuite c’est le cas de la SEG ( Société des Eaux de Guinée) depuis sa première installation, il n’y a pas eu  d’extension.Nous voudrions qu’il y ait des efforts dans ce secteur afin que le problème d’eau diminue.»
Pour sa part,  revenant sur les plaidoiries de la.jeunesse, le président de l’Assemblée nationale,  Amadou Damaro Camara  précise: « La jeunesse a parlé de l’affaire de courant et d’eau, c’est vrai. Si l’argent que le Président a investi pour l’eau et le courant était bien géré, on n’allait pas  parler de ces problèmes là aujourd’hui. Avant la 8ème législature, l’État déboursait 400 milliards de francs guinéens  pour l’EDG afin de  compléter son compte. Aujourd’hui on a atteint 1400 milliards, c’est ce que l’état débloque pour l’EDG mais jusqu’à présent ça ne va pas.  La capacité qu’avait l’EDG en 2010 est différente de celle d’aujourd’hui, mais l’objectif n’est toujours pas atteint. C’est ça la réalité. Le président est informé de ça, on le dit mais il n’a pas refusé. Seulement il a dépensé beaucoup d’argent pour ça mais s’il plaît à Dieu, quelle qu’en soit la durée de la vérité, elle va se réaliser un jour.»
Enfin, par rapport à la candidature du Président de la République pour les élections présidentielles prochaines, le président de l’Assemblée nationale dira: « Dire que , est-ce que le président de la République sera candidat ou pas? ça c’est la parole des journalistes. Je vous déclare ici, qu’il est candidat.Il est candidat. Lors du congrès du 05 au 06 Août on va  l’investir comme candidat».