Débats sur une nouvelle constitution : voici ce qu’en pense Pr Lancinè Kaba

août 6, 2019 5:58

« En 2010 Alpha Condé avait juré de respecter la constitution. Un homme d’Etat ne s’amuse pas avec la constitution de son pays. La constitution est un document de la plus haute importance pour un pays, elle mérite donc d’être respectée. Je ne sais pas ce qu’Alpha pense puisqu’officiellement, il n’a encore rien dit. Donc, je préfère me taire.»

Les débats sur la nouvelle constitution continuent d’alimenter l’actualité en Guinée. Les partisans et opposants d’une nouvelle constitution s’activent sur le terrain pour défendre leur position respective.

Pour comprendre la quintessence de cette bataille, Guinéenews a donné la parole au Professeur Lancinè Kaba qui enseigne actuellement  les cours d’histoire à l’université Carnegie Mellon à Doha, au Qatar. Celui-ci, dans cet extrait de l’interview qu’il nous accordée, affirme que ce sujet portant sur la constitution ne mérite pas d’être commenté d’autant que le principal concerné ne s’est pas encore prononcé là-dessus.

« Nous préférons écouter le président Alpha Condé se prononcer, lui-même, sur cette idée importante, capitale et après, nous ferons les analyses qui s’imposent. Tout ce que je vais dire, si mes souvenirs sont corrects, en 2010 Alpha Condé avait juré de respecter la constitution. Un homme d’Etat ne s’amuse pas avec la constitution de son pays. La constitution est un document de la plus haute importance pour un pays, elle mérite donc d’être respectée. Je ne sais pas ce qu’Alpha pense puisqu’officiellement, il n’a encore rien dit. Donc, je préfère me taire. » a déclaré Pr Lancinè Kaba au micro de Guinéenews.

Pendant que le Président Alpha Condé garde encore le silence sur cette question, un front dénommé Coalition Démocratique pour une Nouvelle Constitution (CODENOC), composé essentiellement de ses ministres et anciens membres du gouvernement, vient de voir le jour.