voir Plus
    dimanche, 11 avril 2021
    32 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Décès de Roger Bamba : l’UE demande une enquête indépendante et plaide pour la libération des détenus politiques

    Le décès en détention et dans des conditions non encore élucidées le 17 décembre de Roger Bambah, militant de l’UFDG, continue de susciter une avalanche d’indignation et de compassions tant dans l’opinion nationale, sur les réseaux sociaux qu’auprès des chancelleries et institutions internationales.

    Après Avocats Sans Frontières Guinée, l’Ambassade des Etats-Unis en Guinée, c’est le tour à l’Union Européenne de monter au créneau en demandant « aux autorités guinéennes à diligenter une enquête indépendante pour élucider les causes de la mort de ce jeune opposant ». Lisez plutôt le communiqué !

    « Le militant politique guinéen du parti d’opposition UFDG, M. Roger Bamba, qui se trouvait en détention préventive depuis le 10 septembre dans la maison d’arrêt centrale de Conakry, est décédé le 17 décembre après son transfert à l’hôpital.

    Il s’agit du troisième décès d’opposants politiques détenus en Guinée, après ceux d’Ibrahima Sow et de Mamadou Lamarana Diallo, intervenus ces deux derniers mois.

    L’Union européenne exprime ses sincères condoléances à la famille de M. Bamba. Elle exhorte les autorités guinéennes à diligenter une enquête indépendante pour élucider les causes de son décès. L’Union européenne considère le respect de l’État de droit comme un axe prioritaire du nouveau mandat présidentiel, et plaide pour la libération des détenus politiques.« 

    À LIRE AUSSI

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    PUBLIREPORTAGE