Décès d’un détenu à la Maison centrale de Conakry : le ministère de la Justice rassure

0
179

Alors que la psychose habite encore les prisonniers de la plus grande Maison d’arrêt de Conakry depuis l’apparition en son sein du Coronavirus avec des cas de décès, un détenu y est décédé ce samedi 23 mai. Un décès qui n’a aucun lien avec le Coronavirus qui sévit à travers le monde.

C’est du moins l’assurance donnée par le Conseiller en Communication du ministre de la Justice. A en croire les propos de M. Sékou Keita, le défunt, Alsény Touré, âgé de 35 ans et chauffeur de profession, a été admis à la Maison centrale de Conakry à la suite du mandat de dépôt livré par le tribunal de première instance de Kaloum le 31 janvier 2019.

« Reçu à l’infirmerie le 20 mai 2020 pour béribéri , il a été transféré à la cellule des malades pour suivi. Il est décédé ce 23 mai 2020 dans un tableau de collapsus cardiovasculaire, mais pas de la COVID-19 », rassure le porte-parole de la Justice.

Le décès d’Alsény Touré intervient au moment où il n’avait pas purgé sa peine.