Déclaration de politique générale au parlement: Kassory s’engage à poursuivre le dialogue social

juin 27, 2018 3:59
0

Comme annoncé dans nos précédentes dépêches, le Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana  a prononcé ce mercredi 27 juin devant les élus du peuple son discours de politique générale. Dans son allocution qui a duré près d’1 heure 30 minutes, il a abordé plusieurs sujets dont le dialogue social, la corruption, la sécurité, l’assainissement, l’élevage, l’agriculture, les nouvelles technologies de l’information.

Dès l’entame de son discours, Ibrahima Kassory Fofana a magnifié l’importance du dialogue dans un pays.  « J’ai tenu, dès ma prise de fonction, à rencontrer les Institutions Républicaines dont votre auguste Assemblée dans le but de renforcer et d’amplifier la synergie dans une collaboration indispensable et souhaitable entre nos différentes institutions pour rechercher ainsi les meilleures pratiques de gouvernance possibles pour notre pays. C’est vous dire combien le dialogue social me tient à cœur et combien il me parait essentiel dans la période actuelle », a fait savoir le Premier ministre.

Pour lui, si les intérêts des différents acteurs peuvent être divergents, seul le dialogue social et politique reste le cadre de concertation pour assurer une bonne gouvernance visant à promouvoir la justice sociale, les relations professionnelles équitables, le développement durable et la quiétude sociale.

Citant l’article 58 de notre constitution dans son alinéa 3, M. Fofana rappelle que le Premier ministre, Chef du gouvernement, a la responsabilité de promouvoir le dialogue social. Il doit veiller selon lui  à l’application des accords avec les partenaires sociaux et les partis politiques, dira-t-il, avant de s’engager à les appliquer.

«C’est la raison pour laquelle je poursuivrai le dialogue entrepris avec les partis politiques et les partenaires sociaux. Car, ceci me semble être la condition essentielle pour la réussite de la politique économique et sociale à mener. Il n’y a pas de développement sans paix. C’est pourquoi, je vous tends une main fraternelle pour accompagner le Gouvernement dans ses efforts de construction d’une Guinée unie dans la paix, forte dans la synergie entre les institutions républicaines et prospère dans la conduite de sa politique économique et sociale », a promis Kasory Fofana.