voir Plus
    lundi, 12 avril 2021
    31 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Défaite du Syli A’ en demi-finale du CHAN : un Consultant met à l’index le coaching

    Dans une précédente interview accordée à Guinéenews, le consultant sportif Thierno Saidou Diakité indiquait que le Syli local et les Aigles du Mali se valaient avec 50% de chance pour chacune des deux équipes. Une remarque qui a fini par s’avérer.

    Puisqu’au terme des 90 minutes réglementaires suivies de 30 minutes de prolongation (soit 120 minutes), il a fallu les épreuves fatidiques de tirs au but pour départager les deux protagonistes. Toute chose qui ne semble nullement étonner M. Diakité. Et il l’exprime en ces termes : « comme il fallait s’y attendre, nous avons assisté à une demi-finale pleine d’émotion, d’intensité et de suspens. Parce que les deux équipes se valaient techniquement. Le début de la rencontre a été très heurté. On a assisté à la sortie d’un malien. Et l’arbitre était obligé de sortir à plusieurs reprises des cartons ».

    Toutefois, il y a une seule chose que l’analyste confie n’avoir pas comprise. Et laquelle ? « Lappé a sorti Moussa Camara pour le remplacer par Sékouba Camara qui, on le sait, est un habitué des tirs au but », faitnoter notre interlocuteur. « Mais, à ce stade de la compétition, est-ce qu’il ne valait mieux de maintenir Moussa Camara qui était dans le match et qui a eu des arrêts déterminants ? », s’interroge-t-il.

    Tout en laissant le soin à l’entraîneur d’assume ses choix, et qui connait forcément les raisons pour lesquelles il a fait ce coaching « malheureusement perdant ».

    « Manque de peau, le meilleur joueur de la compétition à raté son penalty. Je ne lui en veux pas. Parce que c’est presqu’un jeu de loterie, l’épreuve des tirs au but ; à un détail près, on peut rater », enseigne M. Diakité.

    Et à se fier à ses dires, il ne reste plus aux poulains du coach Kanfory Lappé Bangoura qu’à confirmer leur bonne participation en montant sur le podium samedi, en gagnant la troisième place pour revenir avec la médaille de bronze.

    « Bravo en tout cas à la Guinée ! Et, je pense qu’on a un noyau pour la  future équipe. Certains joueurs comme Gnagna Barry et Morlaye Sylla méritent amplement leur place dans le Syli A », dresse-t-il en guise de constat.

    Mais encore une fois, Thierno Saidou Diakité estime que l’entraîneur du Syli aurait pu conserver Moussa, même s’il se souvient du fait que Sékouba Camara, contre le Sénégal, ait arrêté deux penalties. « Mais chaque match a ses vérités », conclut le consultant sportif.

    À LIRE AUSSI

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    PUBLIREPORTAGE