Déguerpissement : après Kaporo-rails, Kipé 2, Coronthie et Tombo, Dar-Es-Salam dans le viseur de l’Etat

0
1400

L’Etat guinéen, par l’entremise de son ministère en charge de la Ville et de l’Aménagement du Territoire s’est lancé – depuis février dernier – dans une vaste opération de récupération des domaines lui appartenant. Les quartiers Kaporo-rails, Kipé 2, Tombo et Coronthie portent encore les séquelles de cette mesure.

Contrairement à ceux qui crient à une chasse aux sorcières, Ibrahima Kourouma dont le département pilote l’opération, réfute l’accusation et précise que « l’Etat ne déguerpit pour le simple plaisir de déguerpir ces lieux. »

« Il faut que chacun de nous comprenne que l’objectif de l’État est simple et très clair. C’est d’abord récupérer tout ce qui appartient à l’Etat. Et  l’Etat ne veut pas dégager les gens pour les dégager. Il les dégage pour faire quelque chose de concret, afin que ceux qui sont dégagés, se rendent à l’évidence, que l’objectif n’est pas de nuire à leur présence, mais que c’est pour que chaque Guinéen, puisse profiter de l’espace qu’ils occupent », a expliqué le ministre e la Ville et de l’Aménagement du Territoire sur le site du Petit-bateau, à Coronthie, hier mardi 26 mars 2019.

Ayant réussi à débarrasser les abords des rails et de la mer des encombrants physiques, la prochaine étape visera la décharge de Dar-Es-Salam, même sans donner de date exacte à cet effet.

« Il y a une situation qu’on a sous la main et qui dure depuis l’année passée : c’est la décharge de Dar-Es-Salam. Nous allons, sous peu de temps, nous occuper de Dar-Es-Salam, parce qu’il y a un investissement précis. La BID (banque islamique de développement) qui doit intervenir aux côtés de la Guinée, a fait une condition, le départ des habitants qui sont installés au niveau de la décharge pour que l’investissement soit fait », a indiqué Dr Kourouma.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.