Déguerpissement au Centre Sans-Loi de Kindia

0
316

Les commerçants qui ont occupé le centre commercial Sans-loiyah ont été déguerpis ce jeudi 12 novembre 2020, date de l’entrée en vigueur de l’ultimatum lancé par les autorités en charge de la Ville et de l’Aménagement du territoire. Battu sur une superficie  de 5000 m², ce centre commercial abritait la plupart des opérations économiques de la ville.

Mais, aujourd’hui, l’ambiance habituelle a laissé un vide indescriptible. Ce qui n’a pas été sans conséquences. La circulation routière a été paralysée cet après-midi.

Ce tenancier d’une boutique dudit centre témoigne: “c’est hier entre 11 heures et midi que nous avons vu des gendarmes lourdement armés devant nos magasins. Ils nous ont dit de libérer les lieux d’ici 18 heures.  Subitement, tous les commerçants sous la panique ont commencé à sortir leurs marchandises. Ce matin, on est revenu pour vider les marchandises restantes. Pour le moment, on s’en remet à la volonté de Dieu. Nous sommes tous dans la désolation”, déplore Mamadou Lamarana Sow.

Nous sommes vraiment sous le choc. On demande au gouvernement et Elhadj Ousmane Sans-loi de trouver un terrain d’entente pour que nous puissions revenir au centre. Nous sommes plus de 1000 commerçants qui quittent les lieux maintenant et nous avons nos familles. Certains même sont en larme, tellement que ça fait pitié. Imaginez pendant plus de 10 ans, nous étions là. C‘est compliqué de trouver un autre endroit qui  nous permettra de retrouver la même clientèle”, raconte dépité ce commerçant.

Il faut signaler que les forces de défense et de sécurité restent postées devant la rentrée principale dudit Centre.