Déguerpissement de Kaporo : Cellou Dalein ne décolère pas

0
434

Plusieurs mois après le déguerpissement de Kaporo-Rails, le site déguerpi reste vide. Des herbes ont commencé à pousser par endroits. Pour Cellou Dalein Diallo, cet acte des autorités n’est qu’une réponse aux résultats des élections locales du 4 février 2018.

Car, selon le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), son parti a gagné 34 sur 34 quartiers. C’est en marge de l’assemblée générale de son parti, ce samedi 27 juillet, que Cellou Dalein a remis un chèque de 400 millions GNF aux représentants des déguerpis de Kaporo-Rails.

Cette remise est la deuxième après celle qui, suite à une collecte de fonds, avait permis la mobilisation de près de 500 millions pour les déguerpis.

« Ce n’est pas par hasard, c’est le lendemain des élections locales que cette opération inhumaine et brutale a été déclenchée, parce que la commune de Ratoma avait infligé une défaite sans précédent au parti présidentiel en élisant l’UFDG dans les 34 quartiers sur les 34 de la commune. Il fallait régler le compte des gens parce qu’il y avait aucune urgence pour récupérer les terrains. Ils sont là, ils sont vides aujourd’hui. Les gens sont sans abris, sans aucune indemnisation, sans aucun recasement, sans aucune compassion. Alpha Condé a chassé les gens, y a détruit leurs biens. Mais Dieu est Grand », a affirmé le président de l’UFDG.

« Les Guinéens de l’intérieur et de l’extérieur, indignés, ont exprimé leurs soutiens et leur solidarité. Je voudrai remercier ceux qui ont fait confiance en l’UFDG, qui ont passé par nos structures pour faire passer leur élan de solidarité nationale qu’on a eu en faveur des gens de Kaporo-Rails », a-t-il dit à l’endroit de ses militants.