Déguerpissement du site de Koloma: le ministre la Ville met les points sur les i

février 20, 2019 1:16

«…Il y a eu des séances de sensibilisations. Le Chef de l’Etat s’est rendu lui-même sur les lieux pour échanger avec les occupants. J’ai été à plusieurs reprises pour les sensibiliser. Ceux qui ont compris sont partis sans problèmes ! Cela ne peut pas continue. Voilà pourquoi nous avons décidé de passer à l’action. Mais je vous rassure que tout se fera dans les règles de l’art. Comme l’a souhaité le Président de la RépubliqueNous allons identifier et marquer les domaines de l’Etat. Toute personne qui s’aventurera à vendre à un tiers ces espaces, s’exposera à la rigueur de la loi.»

Dr Ibrahima Kourouma, le ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire est intervenu ce matin sur les antennes de la Radio Espace pour annoncer l’effectivité du déguerpissement des occupants du site Directionnel de Koloma. Cette opération de déguerpissement qui a débuté depuis hier mardi 19 février, prendra fin, selon le ministre, le mardi prochain. Toutefois, Dr Ibrahima Kourouma a rassuré les uns et les autres que son équipe procédera d’une manière souple sans causer de tort à qui que ce soit.

Interrogé sur les raisons de ce déguerpissement et pourquoi avoir choisi ce moment, le ministre de la Ville apprend aux journalistes et aux auditeurs que l’Etat a décidé de bâtir sur ce site une cité administrative comme prévu.

Selon ses dires, ce  site a été retenu depuis des années et après plusieurs études pour abriter l’administration publique. Rappelons que  ce vaste espace de l’Etat est illégalement occupé par les populations qui refusent de quitter les lieux malgré les multiples démarches des autorités. « Tout le monde sait. Même ceux qui vivent là-bas savent que ce domaine appartient à l’Etat ! Nous leur avons  expliqué. Il y a eu des séances de sensibilisations. Le Chef de l’Etat s’est rendu lui-même sur les lieux pour échanger avec les occupants. J’ai été à plusieurs reprises pour les sensibiliser. Ceux qui ont compris sont partis sans problèmes ! Cela ne peut pas continue. Voilà pourquoi nous avons décidé de passer à l’action. Mais je vous rassure que tout se fera dans les règles de l’art. Comme l’a souhaité le Président de la République

Que compte faire le ministre contre les chefs de quartier, les maires et les cadres de son département qui bradent les domaines  de l’Etat ?  

A cette question, Dr Kourouma promet d’identifier et marquer désormais  les zones appartenant à l’Etat. Ce qui évidemment empêchera, selon lui, les chefs de quartier de vendre les espaces réservés. «Nous allons identifier et marquer les domaines de l’Etat. Toute personne qui s’aventurera à vendre à un tiers ces espaces, s’exposera à la rigueur de la loi

Quant à Mamadou Samba Sow, le porte-parole des occupants illégaux du Site Directionnel de Koloma, il soutient que le ministre ne maîtrise pas le dossier de cette zone. Comme quoi, ils ne sont pas les occupants illégaux parce qu’ils ont en leur possession tous les documents et les dossiers d’acquisition des terrains qu’ils occupent. «Nous occupons ici depuis 1985. Beaucoup d’entre nous sont des déguerpis de l’aéroport et de la cité des médecins  de Kipé. Le ministre raconte est loin de la réalité. Nous souhaitons un débat face-à-face avec lui. »