Déguerpissements de Kaporo : L’UFDG dénonce et promet du soutien aux victimes

0
1382

Les déguerpissements de Kaporo Rails, quartier situé à la commune de Ratoma, préoccupent l’Union des démocratiques de Guinée (UFDG). C’est pourquoi, ce vendredi 1er mars 2019, des hauts cadres du parti se sont retrouvés à leur QG à Hamdallaye-CBG pour discuter de la nature du soutien à apporter aux victimes.

Au sortir de cette rencontre, c’est Nadia Nahman, cheffe de Cabinet de Cellou Dalein Diallo,  qui a lu la déclaration condamnant « avec fermeté les opérations de déguerpissements des habitants de Kaporo Rails menées depuis plusieurs jours, en violation de leurs droits les plus élémentaires et des engagements nationaux, régionaux et internationaux contractés par l’État guinéen. »

Que les occupations de Kaporo Rails soient légales ou illégales, l’UFDG estime que l’Etat, étant garant et protecteur des droits de tous les citoyens, devrait penser aux conséquences de ces opérations : « Indépendamment du statut légal ou illégal de ces occupations, l’extrême vulnérabilité des couches sociales concernées est constitutive de circonstances aggravantes pour l’État dont l’action aura contribué à la dislocation de familles entières, à la déscolarisation d’enfants issus de ces familles, à la privation brutale de leur unique source de revenus, à leur maintien dans un état de promiscuité ; cela sans qu’aucune mesure d’accompagnement économique et social n’ait été prise pour éviter ce drame humain. »

Au vu de toutes ces situations, l’UFDG a décidé d’apporter son soutien aux victimes. « Afin de soutenir et accompagner les familles en situation de détresse humanitaire, le Parti a effectué un travail d’identification des besoins les plus urgents et examiné les réponses les plus adaptées à court et moyen termes. L’UFDG se tient de façon inconditionnelle aux côtés des familles en souffrance et mobilisera toutes les ressources humaines et matérielles afin de les mettre à la disposition des autorités communales dont la diligence et la réactivité sont à saluer et à encourager », a indiqué Nadia Nahman.

Le principal parti de l’opposition guinéenne demande également aux bonnes volontés, aux militants et sympathisants de l’UFDG « à se mobiliser massivement afin de permettre aux familles sinistrées de retrouver une vie familiale normale et décente. »