Délestages à Conakry: l’Administrateur général de l’EDG donne les raisons

0
442

L’Administrateur général de l’Electricité de Guinée (EDG) Abdenbi Attou et le ministre de l’Energie Dr. Cheick Taliby Sylla se sont exprimés sur les perturbations enregistrées ces derniers temps dans la déserte du courant électrique à Conakry. C’était à la faveur de la semaine de l’électricité lancée jeudi 30 mai en marge de la commémoration du quatrième anniversaire du barrage hydroélectrique de Kaléta.

D’après l’Administrateur général de l’Electricité de Guinée (EDG) Abdenbi Attou, il y a plusieurs raisons qui expliquent les perturbations survenues sur le réseau électrique depuis quelques années.

« Il y a des coupures qui sont programmées parce que nous sommes dans une phase d’étiage. Il y a une gestion du niveau d’eau entre à Kaléta et Garafiri. Pendant l’étiage, la production sur le réseau interconnecté est très faible. Ce qui fait que nous sommes obligés de faire fonctionner beaucoup de groupes thermiques. Face à cette période, nous sommes obligés de délester une zone au profit d’une autre.

La deuxième raison du délestage s’explique par des incidents techniques qui surviennent sur les lignes. Dans ce cas, nous sommes obligés de faire sauter le disjoncteur avant de procéder à la réparation. Des fois, nous avons des problèmes pour retrouver ou localiser la panne. Le seul moyen est de faire la visite des lignes qu’il faut parcourir de poste en poste. Parfois, il y a des embouteillages sur la route qui ne nous facilitent pas le déplacement. Alors qu’il nous faut parfois parcourir les lignes de 5 à 6 kilomètres pour pouvoir programmer la réparation. La troisième est liée aux actes de vandalisme. Il y a parfois des citoyens qui se livrent à des actes de vandalisme sur le réseau », a-t-il expliqué.

Abondant dans le même sens, le ministre de l’Energie Cheick Taliby Sylla a expliqué le délestage comme étant un phénomène qui consiste à ‘’déshabiller Saint-Paul pour habiller Saint-Pierre.’’

«Quand ça chauffe dans un quartier, nous coupons le départ quelque part pour alimenter où il y a des échauffourées», a-t-il révélé.