voir Plus
    lundi, 12 avril 2021
    28 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Délivrance des passeports dans les Ambassades : réception à Conakry des kits d’enrôlement

    En application du protocole d’accord signé le vendredi 5 mars dernier entre le ministère des Affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger, ceux de la Sécurité et de la Protection civile, de l’Economie et des Finances, du Budget et une société de droit guinéen, pour la facilitation de la délivrance des passeports biométriques aux Guinéens de l’étranger dans leurs pays de résidence, les kits d’enrôlement des compatriotes ont été officiellement remis aux agents en charge du travail, ce jeudi 18 mars 2021.

    Une démarche qui s’inscrit dans le cadre de la politique du gouvernement à alléger la souffrance de la diaspora guinéenne à travers le monde dans l’acquisition des passeports biométriques. Ceci est le fruit d’une longue concertation et collaboration entre les services techniques des quatre départements ministériels et la société qui s’est offert le marché.

    C’est la Secrétaire générale du ministère des Affaires étrangères et des Gunéens de l’étranger qui a procédé à la remise desdits équipements. Dans son discours de circonstance, Mme Fanta Cissé a dit que ce travail vise à répondre aux sollicitations des Guinéens de l’étranger fortement confrontés à la problématique d’acquisition des passeports biométriques. Ce qui, pourtant, constitue une pièce maîtresse dans leur vie quotidienne, afin de vivre mieux et exercer leurs activités de façon légale dans le pays d’accueil.

    « Nous vous invitons à faire tout le sérieux nécessaire afin que ce travail se réalise dans le respect des règles d’éthique et de déontologie pour une grande réussite de l’activité », a-t-elle lancé.

    Cette phase pilote du déploiement des kits d’enrôlement des Guinéens vivant à l’étranger concerne sept pays, à savoir : l’Angola, le Maroc, la France, la Malaisie, les Etats-Unis d’Amérique, la Chine et l’Arabie Saoudite. Mais aux dires de la Secrétaire générale du ministère des Affaires étrangères, cette opération s’étendra sur l’ensemble des 42 juridictions diplomatiques et consulaires de la République de Guinée à travers le monde d’ici le 31 décembre 2021.

    Alhassane Fadiga est le chef de la mission qui doit sillonner les sept pays précités, avec pour attributions de former les agents consulaires désignés à cet effet par les ambassades, mais aussi d’assurer la maintenance des matériels tout au long de la convention, afin qu’il n’y ait pas de rupture dans la fourniture de ce document.

    Dans son allocution, il a formulé le souhait que le ministère des Affaires étrangères, à travers les ambassades, veille à ce que les passeports ne soient livrés strictement qu’aux Guinéens.

    Pour le Colonel Ousmane Sankhon, directeur adjoint de la Direction centrale de la Police aux frontières, l’installation de ces équipements d’enrôlement est une chose. Mais la délivrance des passeports en est une autre non moins importante. Parce que cela requiert le patriotisme et la responsabilité de la part de ceux qui auront charge de l’opération de n’en livrer qu’aux ayant-droit.

    « Nous souhaitons que ces kits soient utilisés à bon escient, dans le souci d’alléger les difficultés liées à l’obtention des documents de voyage à nos compatriotes comme tant souhaité par le chef de l’Etat », a émis l’officier.

    À LIRE AUSSI

    PUBLIREPORTAGE