Démission de Gassama du gouvernement : la PCUD tresse des lauriers à l’homme

0
547

Ce n’est pas seulement les leaders politiques  qui tressent des couronnes au désormais ex-ministre de l’Unité Nationale et de la Citoyenneté, Kalifa Gassama Diaby. Il y a aussi des acteurs de la société civile qui ne manquent pas d’éloges à l’endroit de cette décision du ministre démissionnaire.

Joint par téléphone, le président de la PCUD (Plateforme des Citoyens Unis pour le Développement), Abdourahamane Sanoh a déclaré que c’est une décision qui met Kalifa Gassama Diaby en cohérence avec ses fortes convictions qu’il n’a jamais cessé de défendre.

 «Je me réjouis de la décision prise par le désormais ancien ministre de l’Unité Nationale et de la Citoyenneté Gassama Diaby. C’est une décision qui vient le mettre en cohérence avec ses fortes convictions qu’il n’a jamais cessé de défendre. Aujourd’hui, l’homme a en tiré toutes les conséquences.  Je pense qu’il a donné une belle leçon à la nation et au peuple de Guinée qu’il est patriote», a-t-il affirmé.

 A la question de savoir s’il a vu venir cette décision, l’activiste de la PCUD affirme n’être pas surpris. Parce que, soutient-il, la liberté du ministre Gassama Diaby à assumer ses convictions à travers les différentes péripéties que le pays a connues depuis un moment et quand on regarde par rapport à ce qui se passe même avec son département l’année dernière et ce qu’on a connu cette année, cet acte qu’il vient de poser était attendu. «Il était attendu non seulement avec les incidents de gestion gouvernementale mais aussi, avec sa forte conviction notamment lors des différentes crises qu’on a connues. Je pense que c’est ce que doit faire tout patriote», a-t-il fait savoir.

 Pour rappel, Abdourahamane Sano fut le premier des ministres du gouvernement Kabinè Komara à avoir rendu son tablier après le massacre du 28 septembre 2009 à Conakry. Interrogé sur les possibles similitudes  entre cette démission à la sienne, le président de la PCUD n’a souhaité faire aucun commentaire. Toutefois, il a laissé entendre que M. Gassama Diaby a fait preuve d’une extraordinaire lucidité.

«Je ne veux vraiment pas faire de lien avec ma décision à l’époque. Je veux simplement saluer l’acte de Gassama Diaby. Il a fait preuve d’une extraordinaire lucidité. Il a fait une très bonne lecture de la gravité de la situation dans laquelle nous sommes. Je veux vraiment que cela serve au gouvernement pour comprendre que l’orientation dictatoriale que nous sommes en train de prendre depuis quelques mois, les farouches répressions des populations et les propos assez arrogants de certains acteurs et autant d’actes nous font courir des risques très importants. D’ailleurs, le ministre Gassama Diaby en voyant que malgré tous ses efforts fournis qu’il ne parvenait pas à inverser la tendance, il en tiré les conséquences et je lui tire chapeau», a-t-il expliqué.