Démission de Innovatrics ? Réalité ou intox, la réponse « équivoque » d’un commissaire de la CENI

0
202

Après le communiqué de l’OIF (organisation internationale de la Francophonie), qui est d’ailleurs son partenaire traditionnel, la commission électorale nationale indépendante (CENI) fait face à une autre mauvaise nouvelle. Même si elle ne confirme pas encore cette nouvelle.

En effet, l’opérateur technique qui travaille avec l’organe de gestion des élections est donné partant. Nos confrères de mosaiqueguinee qui avaient été démentis en janvier dernier sur le même sujet ont annoncé à nouveau qu’Innovatrics a jeté l’éponge.

Dans le souci de vérifier l’information, Guineenews a joint le commissaire Ali Bokar Samoura dont la réponse n’est pas sans équivoque.

« Il y a un contrat qui lie innovatrics à la CENI. Donc on n’a pas été saisi officiellement de cette décision », répond-il avant d’ajouter que « c’est des intox ».

Mais dans ses propos, le directeur du département communication a paru quelque peu embarrassé. D’où la question de savoir s’il dément l’information ou bien il ne l’a pas ?

« Je déments officiellement parce que pour que ce soit officiel, il faut l’écrit… », martèle-t-il.
Une réponse qui laisse encore de la place au doute dans l’esprit de plus d’un Guinéen.