Départ du tour de Guinée à Kissidougou : le ministre Bantama et deux coureurs étrangers donnent leurs avis

0
902

Le tour cycliste international de Guinée a été lancé dans la matinée de ce mercredi 27 novembre à Kissidougou à côté de l’usine de la Sobragui dans le quartier de Korodou.

A cette occasion le ministre des Sports et de la Culture est revenu sur certaines innovations dans l’organisation notamment celles médiatiques de cette deuxième édition. Selon le ministre Bantama, ces nouveautés en termes de couverture médiatique permettront de mieux vendre l’image de la Guinée. « Aujourd’hui, nous organisons la deuxième édition du tour cycliste international. Ce que chacun doit savoir que cette année, il y a quelque chose de spécial. A partir de ce mercredi, tous les jours sur TV5 et sur Canal+, le tour cycliste de Guinée doit passer à travers le monde. C’est une façon de vendre l’image de la Guinée à travers le monde. Vraiment, nous sommes fiers d’avoir organisé cette deuxième édition », a affirmé le ministre des Sports.

Sur l’organisation des courses, le coureur sénégalais Bécaye Traoré livre ses sentiments : « vraiment tout est bien commencé. C’est ma première fois de participer au tour cycliste de Guinée. Je trouve que c’est bien organisé. Tout se passe bien. »

De son côté, le coureur burkinabé, Abdoul Aziz Kéma, rêve de succéder son compatriote Bassirou Nikéma, le vainqueur de l’édition passée. « Comme c’est le début, on ne sait pas comment ça va finir. Vraiment, je compte succéder mon compatriote Bassirou Nikéma de l’édition passée. Je ferai tout pour gagner », a-t-il déclaré.