Dépôt des candidatures pour les législatives : seulement six dossiers réceptionnés à un jour du délai butoir (CENI)

0
567
Ouvert le 18 décembre 2019, le dépôt des candidatures pour les élections législatives prévues pour le 16 février 2020 sera fermé ce 27 décembre à 0h00. Ce jeudi, en recevant le 6è dossier de candidatures, le vice-président de la Commission de réception et de traitement des candidatures, Sory Sidibé, explique le travail que fait sa structure : « le travail est simple. Il s’agit de récupérer les dossiers, les examiner en tenant compte de ce qui a été dit par la loi dans le but de prendre ce qui est complet ou de dire d’aller prendre les dossiers pour compléter. »
A date, selon M. Sidibé, sa commission n’a reçu que cinq dossiers et que le dossier d’Abdoulaye Kourouma du Rassemblement pour la Renaissance et le Développement (RRD), reçu ce jeudi en est le sixième: « on a reçu cinq dossiers. Peut-être que c’est le sixième parti aujourd’hui. »
Sur 150 partis politiques agréés en Guinée, c’est donc seulement six qui ont déposé des candidatures pour ces élections législatives, alors que la date limite de dépôt est fixée au 27 décembre, donc dans vingt-quatre heures environ.
Déjà, l’opposition qui a rejeté le fichier électoral, dit qu’elle ne participera pas à ces élections, et promet d’empêcher leur tenue le 16 février 2020. 
Abdoulaye Kourouma qui a déposé la caution de 200 millions GNF pour la liste proportionnelle, affirme qu’il portera plainte contre la Commission électorale nationale indépendante (CENI) si les élections ne sont pas organisées le 16 février 2020.
« Si la date du 16 n’est pas tenable, le parti RRD portera plainte contre les commissaires de la CENI pour qu’ils remboursent tout ce que nous avons investi », a-t-il menacé.