Des Guinéens, refoulés d’Alger, bloqués à Niamey, cherchent aide

juin 1, 2018 10:25
0

Des ressortissants guinéens, raflés à Alger, les uns après trois ans de séjour, d’autres plus d’un an, ont été refoulés à la frontière, sans moyens, ni soutien. Après des jours de marche dans le désert, ils ont vendu leurs biens pour regagner Niamey.

Lors d’un entretien téléphonique, un des rescapés témoigne son calvaire. « On est bloqué à Niamey. On est là depuis une semaine. Nous sommes des guinéens, des maliens, des camerounais, des ivoiriens. On est abandonné ici. On aimerait rentrer. On a cherché le consul ou l’ambassade de Guinée au Niger. Il n’y en a pas ».

Originaire de la Moyenne Guinée, il est né en région forestière. Il dit détenir sa carte consulaire.

Quant à Abdourahmane Diallo, il souhaite arriver à Bamako pour voir comment regagner la Guinée. « Nous voulons une aide. Nous sommes abandonnés à nous- mêmes ici. On a été raflés à Alger. Le malheur est que tu ne peux pas faire des transferts d’argent. Ils nous ont raflés dans la rue. On a tout laissé là-bas », a-t-il martelé.