Des mains propres pour un avenir sain

mars 3, 2018 12:47
0

La célébration de la Journée mondiale du lavage des mains le 15 octobre sous le thème « Nos mains, notre avenir », est l’occasion pour le gouvernement et ses partenaires de renouveler leur appel pour la promotion à grande échelle de cette pratique.

Le lavage des mains à l’eau et au savon est indiqué aux moments dits « critiques » : avant de manger, avant de préparer la nourriture, avant d’allaiter les bébés, après être allé aux toilettes et après le nettoyage anal des enfants. Cette habitude familiale permet de réduire les décès dus à la diarrhée par près de la moitié et les décès dus aux infections respiratoires aiguës par un quart, principalement chez les enfants de moins de cinq ans.

En Guinée, seuls 19% des ménages utilisent du savon pour le lavage des mains, et seuls 35% des ménages ont un dispositif de lavage des mains. À travers ses interventions, l’UNICEF met l’accent sur l’importance de rendre le lavage des mains habituel. Dans ce sens, UNICEF a appuyé la distribution de savon et des dispositifs de lavage des mains dans les écoles et les communautés dans les sept régions du pays.

© UNICEF/Nesbitt

L’UNICEF encourage par ailleurs l’implication des communautés dans la sensibilisation au lavage des mains. Dans les régions, les groupements de femmes sont particulièrement mis à contribution et des séances de démonstrations sont organisées lors des rencontres communautaires qui rassemblent toutes les couches sociales.

Un volet important des interventions de l’UNICEF concerne la promotion des bonnes pratiques d’hygiène en milieu scolaire à travers l’installation de sources d’eau et de stations de lavage des mains. Depuis 2013, les milliers de kits de lavage des mains ont été distribués dans les écoles à travers le pays. La contribution des parents d’élèves est encouragée en partenariat avec la Fédération Guinéenne des Parents d’élèves et Amis de l’École (FEGUIPAE).

Pour l’UNICEF, l’instauration de bonnes habitudes en matière d’hygiène est fondamentale à la survie et au développement des enfants. Le lavage des mains à l’eau et au savon occupe une place privilégiée dans le programme de développement de l’UNICEF. Il est considéré comme une « Pratique Familiale Essentielle » peu coûteuse et qui sauve des vies, plus que toute autre intervention.

Kadijah Diallo, UNICEF Guinée