voir Plus
    lundi, 12 avril 2021
    27 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Détention d’Amadou Diouldé :  une marche des journalistes prévue ce 31 mars pour sa libération

    Des journalistes guinéens sont en colère à la suite de la détention du journaliste Amadou Diouldé Diallo. Celui-ci est arrêté depuis le 27 février et inculpé par le parquet de Dixinn pour « offense au chef de l’Etat ».

    Il est tombé sous le coup de cette accusation au lendemain d’une émission de Lynx FM où il était invité le 21 janvier sur la radio Lynx FM. Les propos étant tenus sur les antennes d’une radio, des journalistes qui soutiennent la libération de Diouldé estiment que le journaliste devait être poursuivi sur les bases de la Loi L002 sur la liberté de la presse en Guinée. Celle-ci dépénalise les délits de presse dans le pays.

    Pour protester contre le non-respect de cette loi, des journalistes réunis en collectifs, projettent une marche pacifique le mercredi 31 mars 2021 de 10h à 14h.

    « Une lettre d’information a été déposée à la mairie de Kaloum le vendredi 26 mars 2021.

    ‘L’itinéraire de la marche sera de la Bourse du Travail comme point de départ, Musée de Sandervalia, Mosquée sénégalaise,carrefour Banque centrale puis ministère de la Justice », explique Sayon Camara, un des organisateurs de la marche.

    Me Thierno Souleymane Baldé a rappelé dans le soutien l’objectif ce n’est de défendre l’impunité, mais le respect de la loi L002.

    À LIRE AUSSI

    PUBLIREPORTAGE