Détention de Foninké Manguè : ses avocats ont six jours pour se pourvoir en cassation

0
455
Foninké Mangué, Alsény

En détention provisoire depuis le 24 avril dernier pour « communication et diffusion de fausses informations », l’activiste de la société civile Oumar Sylla alias Fonikè Mengué ne sortira pas de la prison ce lundi, comme l’espéraient ses avocats et ses proches. Le juge de la Chambre de contrôle et d’instruction de la Cour d’appel a décidé de le maintenir en prison alors que ces avocats estiment que l’infraction à lui reprocher n’est  pas constituée.

 « Nous avons démontré par des argumentations juridiques que sa mise en détention n’avait aucune base légale. Sa mise en détention n’est ni motivée, ni constituée… Malheureusement, la Cour en a décidé autrement », a déploré Me Salifou Béavogui du collectif des avocats du FNDC (Front National pour la Défense de la Constitution).

Après la décision de la Chambre de contrôle, les avocats du FNDC ont six jours pour se pourvoir en cassation. Vont-ils se pourvoir en cassation ? « Nous prenons acte, et nous allons continuer à nous battre », a répondu Me Béavogui.