Plus de deux ans après son décès : Abdoulaye Bah, toujours dans nos têtes et dans nos cœurs

0
540

Cela fait deux ans que notre collègue Abdoulaye Bah nous a quittés, dans un accident tragique. Décès survenu de  manière abrupte. Depuis, tes souvenirs ne cessent de nous hanter. C’est comme si tu étais encore parmi nous. Même si le bon Dieu en a voulu autrement, en te rappelant à lui à la fleur de l’âge. Laissant ton épouse, tes parents et tes collègues que nous sommes, inconsolables.

Nous ne pouvions qu’être accablés par le chagrin de perdre un être si merveilleux.

Car Abdoulaye, tu étais un collaborateur chaleureux, toujours souriant, qui attirait la sympathie par son entrain. Un être enjoué, bien sous tous rapports. Ta mort a créé comme un vide autour de nous, semblable au complexe de la mère morte.  Qu’on aura du mal à combler au sein de notre groupe.

Cher Abdoulaye, sache que tu resteras dans nos têtes et dans nos cœurs. Et nous ne cessons d’implorer Allah, dans nos prières quotidiennes, qu’il veille sur toi dans son paradis. Requiscat in pace.

Amen !