Deux journalistes happés par un chauffard à Conakry : Alpha Condé promet de sévir !

juin 17, 2018 3:44
0
Très tôt ce matin, Abdoulaye Bah, chef de bureau adjoint de Guinéenews©, à Conakry,  et Koria Abou Kourouma cadreur à Espace TV ont été percutés par un véhicule au rond-point de Matoto. Ils étaient sur place depuis plusieurs heures en compagnie des ministres des travaux publics, de la jeunesse, de la ville et de l’aménagement du territoire et du directeur de l’agence nationale de l’assainissement et de la salubrité publique pour constater l’évolution de la campagne d’assainissement lancée par  le gouvernement il y a quelques jours.
Ils étaient sur le point de quitter les lieux quand des jeunes en état de d’ébriété roulant à vive allure ont percuté un véhicule qui s’est renversé de l’autre côté de la route.
Ce dernier a fauché les deux journalistes. Blessés, ils ont été admis à l’hôpital de l’amitié sino-guinéenne où ils suivent des soins intensifs.
Peu après leur admission dans cet hôpital, le président Alpha Condé s’est rendu sur place pour leur apporter son soutien.
« Son état est grave, mais le médecin va faire ce qui est de son possible (…) On ne peut évacuer quelqu’un quand son état est comme ça. Laissons les médecins travailler, », a-t-il expliqué avant de promettre de sévir contre ceux qui conduisent dans un état d’ivresse. « On va sérieusement sanctionner. On ne peut laisser les jeunes boir de l’alcool et faire des courses automobiles en ville et à blesser des gens qui sont en train de travailler. On va appliquer la loi de façon très sévère  pour que les gens sachent qu’on ne peut plus accepter que des individus se saoulent et qu’ils belssent des gens gravement », a-t-il menacé !
Au total 6 personnes ont été blessées dans cet accident mais les deux journalistes ont été les plus touchés notamment Abdoulaye
Bah qui se trouve dans un état très critique.