Deux morts suite à une collision entre deux motocyclettes à Kissidougou

0
644

Dans la nuit du samedi 14 décembre aux environs  23 heures, une collision entre deux motocyclettes qui s’est produite au quartier Korodou, non loin  du camp du Centre d’instruction de Kissidougou, a causé la mort des deux  conducteurs, a-t-on appris de source sécuritaire.

Le commandant adjoint de la police routière de la commune de Kissidougou, Mamady Mara revient sur les faits au micro de Guinéenews: « quand les motos se entrées en collision, celui qui était sur la moto de marque ‘’KTM’’, du nom de Ibrahima Barry dit ‘’Ramadan’’ est décédé en cours de route, alors qu’il était en train d’être évacué à l’hôpital préfectoral, tandis que  la fille qu’il supportait, a eu elle  une  fracture au pied. L’autre victime  était sur une  moto de marque ‘’TVS’’,  du nom de Mamadou Sidibé, lui est décédé dimanche à 13 heures, à l’hôpital préfectoral de Kissidougou ».

Parlant des  causes de l’accident, le commandant précise: « les causes de l’accident sont dues à  l’excès de vitesse et le non-respect du code de la route ».

Pour finir, le commandant Mamady Mara prodigue des conseils à la jeunesse de Kissidougou en ces termes : « vous savez, surtout pendant la fête de fin d’année, il y a souvent des accidents. Je demande aux jeunes d’être méfiants et d’éviter de boire l’alcool ou de  consommer des stupéfiants tels que la drogue. Les jeunes ne font que consommer à l’heure-là, la drogue qu’on appelle le ‘’trimadol’’, et s’ils prennent les engins dans ces états-là, forcément ils peuvent faire des accidents ».
La perte de ces jeunes à la  fleur de leur âge, a causé la désolation et la tristesse dans leurs familles respectives, que nous avons visitées ce lundi.

A noter que la première victime Ibrahima Barry dit ‘’Ramadan’’ était en virée nocturne et se rendait dans un night-club de la ville. Quand il s’est retrouvé nez à nez avec Mamadou Sidibé qui était lui en direction du centre-ville.

Toutes les deux motocyclettes étaient en excès de vitesse selon le constat de la police routière.