Développement durable : l’Agenda 2030 de l’ONU au centre d’un forum à Pékin

0
940

Le Centre de recherche sur le développement a abrité le 24 octobre le forum sur le développement durable (SDF). Le thème de cette rencontre internationale était « la mise en œuvre de l’Agenda 2030 des [Nations-Unies] : action, action, action ».  A cette occasion, le président Xi Jinping a adressé une lettre de félicitations au premier forum sur le développement durable ouvert jeudi à Beijing.

Co-organisé par le Centre de recherche sur le développement du Conseil des affaires d’État, le gouvernement municipal de Beijing et les organisations des Nations Unies concernées, ce forum a pour objectif d’explorer les actions et les expériences des parties concernées dans la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030.

Dans sa lettre, le président chinois a noté que la Chine avait adopté la vision d’un développement innovant, coordonné, vert et ouvert, accessible à tous. Ce qui, selon lui, a stimulé son économie pour un développement de haute qualité et pleinement mis en œuvre le programme. Et d’ajouter : « la Chine a déployé des efforts énergiques pour faire progresser la coopération Sud-Sud, aligner l’Initiative Ceinture et Route sur l’agenda et contribuer aux réalisations mondiales des objectifs de développement durable. »

Le président Xi espère que toutes les parties concernées pourront explorer activement des solutions judicieuses à la mise en œuvre de l’agenda, poursuivre un développement commun et construire conjointement le monde en une communauté d’un avenir commun pour l’humanité.

Abordant dans le même sens, le Secrétaire général de l’ONU, à travers un message adressé à cette occasion, a indiqué que le monde a besoin « d’agir rapidement » pour protéger l’environnement et lutter efficacement contre la pauvreté.

Li BIN, vice-président de la Conférence consultative politique du peuple chinois, a appelé à l’engagement, à la promotion et à la mise en œuvre de l’Agenda 2030 de l’ONU.

Selon lui, la Chine a beaucoup d’actions à mettre en œuvre pour le changement climatique et la réduction de la pauvreté pour un développement global commun et harmonieux. « Nous sommes tous préoccupés par notre bien-être et nous devons considérer le développement durable comme une préoccupation de tous », a mentionné M. BIN.

Ainsi, le Sous-secrétaire général de l’ONU chargé des Affaires économiques et sociales a appelé les Etats à agir pour combattre la faim dans le monde. « Nous ne devrions pas perdre l’espoir », a-t-il exhorté en substance avant d’appeler à travailler de concert dans la même direction.

De son côté, le vice-ministre chinois des Affaires étrangères a déclaré que « le développement de la coopération globale est un réel défi. Nous ne devons laisser personne, aucun pays derrière. Nous devons nous concentrer sur l’éducation, le bien-être, la santé, la protection environnementale et la lutte contre la pauvreté ».

Par ailleurs, l’envoyé du secrétaire général de la Coopération Sud-Sud, Jorge Chediek, a souligné l’importance de la coopération sud-sud. Selon lui, « un pays peut être de l’extrême pauvreté et devenir le premier dans le monde ».