Devoir de mémoire: il y a 3 ans disparaissait Ousmane Garrincha du célèbre Hafia Football Club

0
537

18 septembre 2015–18 septembre 2018. Voilà 3 ans jour pour jour que l’ex-sociétaire du célébrissime Hafia Football Club, par ailleurs triple champion d’Afrique, Ousmane Manè Garrincha a été arraché à l’affection des siens  par une maladie.

De son vivant, le milieu offensif très virevoltant sur le flanc de l’attaque a connu le même parcours que les autres footballeurs qui ont brillé de mille et un éclats en commençant par des équipes de club au niveau des quartiers et qui se sont valablement illustrés à l’université, avant d’appartenir à l’élite du football guinéen.

Et parallèlement à sa carrière sportive, Garrincha collaborait avec le magazine sportif publié à l’époque, Sport Magazine, mais aussi avec le quotidien national Horoya où il a évolué dans la rubrique sportive. Au soir de sa carrière, le défunt Ousmane Manè était consultant sportif dont les analyses étaient très appréciées en raison de leur pertinences.

En ce 18 septembre 2018 marquant l’an 3 de sa disparition physique, aucune cérémonie officielle n’est prévue pour lui envoyer une pensée pieuse ou perpétuer son immense talent, apprend-t-on dans les couloirs du ministère des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique.

Or, au moment de son décès en 2015, Garrincha était le Conseiller du ministère de la Culture, des Sports et du Patrimoine Historique. D’ailleurs, nombre de guinéens lui attribuaient le titre d’intello du groupe (Hafia Football Club). Cela, parce qu’en plus de son talent de footballeur, Ousmane Manè avait un bagage intellectuel qui lui permettait d’exercer avec un égal bonheur des fonctions administratives.