Dialogue politique : « A date, il n’y a aucune proposition de solution», dénonce l’opposition républicaine

avril 30, 2018 7:16
0

Contrairement au groupe parlementaire l’UFR (Union des Forces République), l’Opposition républicaine représentée par Aliou Condé dans le comité de suivi dialogue et par ailleurs, secrétaire général de l’UFDG (Union des Forces Démocratiques de Guinée), a déclaré qu’en date, qu’il y a eu aucune proposition de sortie de crise, a-t-on constaté ce lundi 30 avril au siège du ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation.

Selon Aliou Condé, aucune solution de sortie de crise n’a été jusqu’à présent proposée. C’est pourquoi, précise-t-il, le comité de suivi du dialogue est élargi aux experts étrangers.

Lisez plutôt sa réaction !

«Les discussions ont été assez denses. Ce qui est important, c’est la conclusion. A l’instant, le comité de suivi du dialogue n’a pas encore proposé aucune solution de sortie de crise. Nous avons décidé que le comité de suivi soit élargi à des experts étrangers qui vont nous assister pour qu’ensemble, que nous trouvions les pistes de solution. Il sera que question encore de réconcilier les différentes positions afin d’aboutir à une solution ou inventer une solution.

Nous avons dénoncé le fichier électoral depuis 2015 et nous sommes aujourd’hui en 2018 rien n’est encore fait. Nous avons des échéances électorales en janvier ou février 2019. Nous avons décidé, nous les trois groupes parlementaire de se retrouver dès ce mercredi à l’assemblée nationale pour essayer de discuter pour inviter la CENI afin de devoir quelles sont les opérations faisables pour que nous ayons un fichier électoral consensuel. C’est pareil aussi pour la loi sur la CENI…»