Dialogue politique: l’opposition met la pression sur le pouvoir

avril 19, 2018 6:25
0

Deux semaines après la rencontre entre le chef de file de l’opposition et le président de la République, l’opposition s’est réunie au QG de l’UFDG, à la Minière pour discuter de l’état d’avancement des  travaux au niveau du comité de suivi.

Au terme de la réunion, après plus de trois heures de discussionq, le porte-parole de l’opposition républicaine, Alhousseny Makanéra Kaké a exprimé au nom de ses pairs, leur mécontentement face au retard accusé dans la résolution du contentieux électoral relatif aux communales du 4 février 2018. « Nous n’avons pas constaté une volonté réelle de trouver une solution rapide aux contentieux électoraux », a-t-il indiqué.

L’autre point ayant fait l’objet de débats, est celui du fichier électoral. Sur ce point, l’opposition estime  que l’organe électoral, n’a également pas l’intention d’assainir le fichier. Devant cette situation de lenteur, l’opposition républicaine menace de retirer ses représentants du comité de suivi. Ce, avec toutes les conséquences si toutefois au cours  de la semaine prochaine, elle ne constate aucune avancée dans la résolution des préoccupations soulevées par son chef de file lors de sa rencontre avec le chef de l’Etat.