Diécké/Yomou : un jeune d’une vingtaine d’années viole une fillette de 10 ans

923
Exif_JPEG_420

A Diécké, sous-préfecture située dans la ville de Yomou, une fille âgée de 10 ans a été victime d’un viol dans l’après-midi du vendredi 22 janvier 2020. Son présumé violeur vient d’être interpellé par la police frontalière de de la localité.

La fillette, victime de viol, s’appelle MH, élève en 3e année et âgée de 10 ans. Le présumé violeur, quant à lui, est âgé de 27 ans et ouvrier de profession. Après avoir commis sa forfaiture, il  avait pris la poudre d’escampette avant de se faire interpeller ensuite par la police  frontalière de Diécké.

La mère de la victime, Mme Loua, explique les circonstances : « nous avons perdu de vue ma fille dans la nuit du vendredi aux environs de 20 heures. D’habitude, je confie des litres d’essence à ma fille dans l’espoir de vendre. Ce jour-là, elle était au bord de la route à 14 heures. Elle est revenue à la maison à 18 heures. A 20 heures, je ne l’ai pas vue. C’est ainsi que tout le monde s’est mis à sa recherchePlus tard, je lai vu en larmes. C’est en ce moment, elle nous a racontés qu’un homme est tombé sur elle dans un bâtiment inachevé. Immédiatement, je l’ai conduit au centre de santé où le test a attesté qu’elle a été violée. Pour le moment, ma fille souffre atrocement au bas ventre. Je m’inquiète de l’état de santé ma fille. »

Selon la victime, quand elle vendait l’essence, un homme est venu s’asseoir auprès d’elle. Plus tard, elle a été menacée de mort par son violeur présumé qui lui a même fermé sa bouche avant de la conduire dans un bâtiment inachevé où elle a été sexuellement abusée.

Plusieurs témoins ainsi que la police de Diécké ont confirmé l’acte ignoble du violeur présumé. Selon l’officier en charge du dossier, un carnet médical a confirmé le viol de la fillette et que l’accusé sera transféré à la justice de Yomou ce lundi 25 janvier 2021. D’ailleurs, il serait un récidiviste.

Facebook Comments