Diminution du prix du carburant à la pompe: Abdoulaye Sow dénonce le non-respect de la flexibilité  

0
594

Le gouvernement a baissé, mardi soir, le prix du carburant à la pompe passant de 10 000 francs guinéens le litre à 9 000. Suite à cette légère diminution, Guinéenews a joint au téléphone ce mercredi 1er avril, le secrétaire général de l’Union Syndicale des Travailleurs de Guinée (USTG) et par ailleurs, secrétaire général de la Fédération Syndicale Autonome des Banques, Assurances et Microfinances de Guinée (FESABAG), Abdoulaye Sow pour recueillir sa réaction.

Au bout du fil, le leader syndical a dénoncé  le fait que la flexibilité telle que négociée n’a pas été respectée. «Aujourd’hui, le prix du baril à l’international tourne au tour de 20 dollars. Je pense qu’il n’y a pas eu de cohérence mais, mieux vaut cela aussi que rien», a-t-il dit.

Dans la même logique, le syndicaliste Abdoulaye Sow a rappelé que la FESABAG a fait beaucoup de propositions dans ce sens dont la réduction du prix du carburant à la pompe. «C’est une bonne chose, cela va aider les automobilistes en termes des mesures d’accompagnement par rapport aux décisions prises par le gouvernement.  C’est pourquoi nous avons fait des propositions que nous avons fait parvenir au gouvernement. Il y a beaucoup d’autres choses qu’il faut faire maintenant», a-t-il dit.