Dinguiraye : les recettes minières empoisonnent les relations entre le préfet et son directeur des mines

0
897

Plus rien ne va désormais entre le préfet de Dinguiraye, le lieutenant-colonel Mamadou Lamarana Diallo et son directeur préfectoral des Mines, Mamadou Alpha Condé. Au cœur de ce différend, le contrôle des recettes générées par l’exploitation des mines artisanales de la localité.

Le Directeur préfectoral des mines accuse le préfet d’avoir détourné les recettes minières qu’il fait recouvrer par une équipe à sa solde.

 » Le préfet a mis en place une équipe sur pied et qui n’a rien à avoir avec les mines. Sur le terrain, celle-ci me contourne et procède à des recouvrements dans les zones de Banora, Diatifèrè… Les taxes incriminées avoisinent les 100 millions par trimestre. C’est une sainte pagaille que le préfet est en train de semer en faisant la mainmise sur les recettes de ma section. En plus lorsque je prends des sanctions au sein de mon service, il interfère », dénonce Mamadou Alpha Condé, le directeur préfectoral des mines et de la géologie de Dinguiraye.

Pour sa part, le préfet de Dinguiraye, le lieutenant-colonel Mamadou Lamarana Diallo, interrogé par Guinéenews sur ces graves accusations, a souhaité ne pas en commenter pour le moment.

 » Moi, je ne souhaite pas faire de commentaires autour de cette situation. Car, je suis le premier chef de l’administration préfectorale de Dinguiraye. En plus, c’est un fonctionnaire qui vient rarement à son bureau qui m’accuse. Donc, je le laisse me charger et dire ce qu’il veut sur moi. Mais, je ne vais jamais accepter la pagaille au sein de cette administration à Dinguiraye », a-t-il rétorqué.

A ajouter que la préfecture de Dinguiraye est une zone aurifère où prolifèrent, aux côtés des sociétés d’exploitation industrielle de l’or, des mines artisanales contrôlées par des orpailleurs. Des activités qui rapportent à n’en point douter énormément de sous à l’administration et aux chefs des communautés riveraines de ces différentes mines.