Diplomatie: Le nouvel ambassadeur du Canada en Guinée prend fonction

0
676

C’est désormais officiel. Le Canada a un nouvel ambassadeur auprès de la République de Guinée. Il s’agit de son Excelllence Sébastien Beaulieu, qui a présenté officiellement, le vendredi 25 septembre 2020, ses lettres de créance au président Alpha Condé. Une étape importante dans une relation diplomatique bilatérale. SEM Beaulieu, qui est résident à Dakar, assumera désormais la fonction d’ambassadeur du Canada auprès de la Guinée.  Cette nomination renforcera le partenariat qui depuis quelques années a vu défiler un nombre grandissant d’officiels canadiens en Guinée y compris l’envoyé spécial du Premier ministre Trudeau, et qui, en 2019, a été marqué par la nomination d’une Consule honoraire basée à Conakry, en la personne de Mme Fatoumata Baldé.

Pour rappel, le Canada et la Guinée ont établi leurs relations diplomatiques depuis 1962. Les relations bilatérales entre les deux Etats sont fondées sur une longue tradition de coopération pour le développement dans le secteur minier et sur une appartenance commune à la francophonie, révèle une note de l’ambassade.

L’Agence Statistiques Canada 2019 rapporte que les échanges commerciaux  avec la Guinée ont atteint 76,5 millions de dollars. Tandis que les exportations de marchandises canadiennes en Guinée et les importations canadiennes en Guinée totaliseraient respectivement 27,4 millions de dollars  et 49,1 millions de dollars.

Selon l’Ambassadeur, SEM Sébastian Beaulieu, entre la Guinée et le Canada, “ les relations sont bonnes. [Les deux pays] ont l’ambition de renforcer [leurs] relations économiques. C’est cela l’objet de ma visite cette semaine en Guinée. Nous allons prendre de nombreuses mesures pour renforcer ce partenariat en termes d’assistance au développement, en termes de renforcerment des relations commerciales et de la présence des entreprises, des investisseurs et des experts canadiens en Guinée. Beaucoup de Guinéens ne connaissent le Canada que par les études. C’est pourquoi, nous sommes en train de chercher à promouvoir ce partenariat et ces expériences d’études entre le Canada et la Guinée.”

Rencontré dans un hôtel à Conakry, le diplomate canadien a indiqué à Guineenews.org que l’éducation et la formation font partie de ses “priorités” qui consistent à “renforcer ces partenariats et ces occasions pour tous les Guinéens. C’est une équipe qui travaille ensemble avec les collèges et les universités au Canada  pour attirer les Guinéens afin de devenir enfin des bons ambassadeurs à la fois du Canada et de la Guinée. Je cherche à construire des ponts et des traits d’union entre les deux pays. On espère que cette tendance va continuer.”

Sur le plan de la coopération bilatérale, l’ambassadeur rappelle que historiquement, le Canada était présent dans les secteurs de l’eau et des mines notamment “avec hydro quebec, Alcan, SRG Graphite, etc. Aujourd’hui encore, il y a une forte présence des compagnies ou entreprises canadiennes qui interviennent dans les domaines minier, agricole et énergétique.

Le diplomate canadien promet “une collaboration en terme d’investissements mais aussi en terme d’expertises. [car], il y a beaucoup de Canadiens qui sont présents en Guinée et qui sont recrutés pour leur expertise au bénéfice des populations guinéenne et canadienne.”

Évoquant la question de la bonne gouvernance, chère au pays de Justin Trudeau, SEM Beaulieu dira que “il y a une bonne collaboration qui existe historiquement entre l’Ecole nationale d’administration publique (ENAP) et l’Etat guinéen. Il y a plusieurs administrateurs et cadres guinéens qui sont passés par cette école. Ce programme est directement lié à la gouvernance. Je salue au passage feu M. Sékou Kourouma (ancien ministre Sécrétaire général du Gouvernement, ndlr) qui était gradué avec ce programme de collaboration entre l’ENAP et le gouvernement guinéen.”

Ainsi, le nouvel ambassadeur promet de renouveler l’engagement du Canada auprès des autorités guinéennes et le renforcement d’une coopération bilatérale bénéfique aux deux parties. Avant de saluer en fin l’engagement de Madame la Consule Honoraire “ très active pour la communauté à la fois pour mobiliser la diaspora mais aussi pour servir une présence permanente canadienne en Guinée.”

La nomination de la Consule honoraire, Mme Fatoumata BALDE renforcera davantage les relations bilatérales pour une coopération dynamique entre les deux Etats.