Disparition du Lycéen dans les chutes Saala – Labé. Les recherches continuent

avril 24, 2018 9:56
0

On en sait un peu plus sur la disparition d’un jeune élève en classe de terminale dans les chutes de la Saala dans la Sous-préfecture de Diari. Plus de 24 heures après l’incident, on est toujours sans la moindre nouvelle d’Ibrahima Nour Diallo porté disparu depuis dimanche soir alors qu’il était venu se distraire avec des amis au niveau de cette cascade très prisée. Contacté au téléphone par Guinéenews, le maire de la localité soutient que des sources occultes prédisent que c’est seulement à partir de ce mardi qu’on pourrait avoir quelque chose.

« On a confié la gestion du site à un jeune nommé Mamadou Dian Diallo. C’est dans la soirée du dimanche que celui-ci est venu me dire que quelqu’un s’est noyé là-bas. Tard la nuit, les parents du jeune sont aussi venus me voir et finalement on a convenu de se retrouver sur le site le lendemain à la première heure. Donc, on s’est retrouvé hier lundi matin avec beaucoup de personnes venues de Labé, comme le commissaire central qui lui aussi est venu avec beaucoup de policiers. Mais jusqu’au moment où je vous parle on n’a pas de ses nouvelles. Depuis qu’il a plongé dans l’eau, il n’est plus resorti alors que ses habits sont à côté », explique Saliou Diouldé Diallo, le maire de la commune rurale de Diari.

Ainsi, le maire précise que des indiscrétions soutiennent que le jeune ne sera retrouvé qu’à partir de ce mardi 24 avril 2018 : « présentement, nous les autorités de Diari, c’est-à-dire moi le maire, le sous-préfet et certains autres sont rentrés au village ; les policiers aussi sont rentrés à Labé. Donc, si toutefois on ne le retrouve pas d’ici au crépuscule, on compte reprendre les recherches. Tous les sacrifices qu’on a l’habitude de faire ont été faits mais d’autres nous ont dit que c’est seulement ce mardi qu’on le retrouvera », affirme-t-il.

Et selon nos informations, plus d’une dizaine de personnes ont perdu la vie au niveau des chutes de la Saala de Diari où très souvent il faut cinq à sept jours pour retrouver le corps.