Dissolution des antennes du SLECG de N’zérékore : Fayala répond à Aboubacar Soumah

décembre 17, 2018 3:52

« C’est la preuve irréfutable que le Secrétaire général, Aboubacar  Soumah ne respecte pas la base…»

Plus rien ne va entre les bureaux préfectoral et régional du SLECG de N’Zérékoré et leur Bureau National depuis qu’ils ont appelé le vendredi 14 décembre à la reprise des cours dans tous les établissements de la région.

Suite à cet appel à la reprise des cours, le Secrétaire général, Aboubacar Soumah, a décidé le dimanche 16 décembre de dissoudre ces deux bureaux de l’antenne préfectorale et régionale du SLECG.

Une décision qui n’a sans doute pas manqué de réaction de la part du Secrétaire préfectoral Fayala Doumbouya qui est par ailleurs le Coordinateur régional du SLECG à N’Zérékoré. D’après lui,  Aboubacar Soumah n’a aucune capacité de dissoudre leurs bureaux. Car, justifie-t-il, ils ne sont pas nommés par lui (Aboubacar Soumah, ndlr) mais plutôt, élus par les enseignants de N’Zérékoré.

« C’est la preuve irréfutable que le Secrétaire général, Aboubacar  Soumah ne respecte pas la base. Par conséquent, cette décision est nulle et de nul effet », a déclaré M. Fayala qui trouve le comportement de Soumah ‘’contraire’’ au règlement intérieur du SLECG.

En tout cas, Fayala Doumbouya, qui a la double casquette de secrétaire préfectoral et de coordinateur régional du SLECG, affirme que cette décision de Aboubacar Soumah ne le perturbe aucunement.