District Mangata (Coyah) : un jeune motard froidement assassiné par des inconnus

0
781

Fodé Abou Bangoura, âgé d’une vingtaine d’années et connu sous le nom de  »Veron », résidant à Yelimengueta, dans le disctrict de Mangata, a été assassiné par des inconnus avant d’emporter sa moto de marque TVS. L’acte s’est produit dans la nuit du samedi 17  à dimanche 18 novembre 2018, plus précisément à Gorè dans Mangata barrage sis dans la sous-préfecture de Wonkifong, à  Coyah.

Ce dimanche matin, la population de Mangata s’est réveillée avec cette découverte du corps sans vie d’un de leur fils. Sur le lieu du crime, les traces de lutte et une balle de calibre 12 étaient bien visibles.

Le Dr Lamine M’mah camara, médecin légiste en service à l’hôpital préfectoral de Coyah a livré ses explications en ces termes : « nous avons appris ce matin, la découverte d’un corps sans vie dans le district de Mangata par les habitants qui y vivent. Après des vérifications, une équipe composée de médecins et gendarmes a été constituée par nos chefs hiérarchiques pour aller faire des investigations. Nous sommes venus et effectivement, nous avons trouvé le corps du jeune  »veron » que je connais personnellement. Après des investigations, nous nous sommes rendus compte qu’il avait reçu une balle sous son épaule gauche. Ce qui a causé sa mort ».

Sur le lieu du crime, ses amis conducteurs de taxi-moto massivement mobilisés, les parents et proches de la victime  étaient inconsolables.

Au passage de l’ambulance qui évacuait le corps à l’hôpital Ignace Deen sur ordre du nouveau procureur de Coyah pour l’autopsie, une immense foule en pleurs se massaient en bordure de la route en scandant en soussou » A bas l’insécurité, A bas les malfaiteurs, Justice pour notre frère ».

Il faut signaler que ces cas d’assassinats sont très récurrents à Coyah. Il y a de cela presqu’un an, deux jeunes motards avaient été tués et leurs motos emportées.

Aux dernières nouvelles, une enquête a été ouverte par la gendarmerie de Coyah pour retrouver les coupables en cabale.