DJ Arafat, la star du Coupé-décalé est mort en Côte d’Ivoire: Oudy 1er témoigne

0
743

Grièvement blessé dans un accident de moto dans la nuit du dimanche 11 au lundi 12 août 2019, Ange Didier Huan, plus connu sous le pseudonyme de DJ Arafat, a fini par succomber. C’est du moins l’information relayée par plusieurs médias locaux et étrangers qui déclarent avoir la confirmation avec le ministre ivoirien de la Culture Maurice Bandaman.

Selon ces sources, l’artiste, roulant sur une moto hier dimanche, a violemment heurté une voiture avant de s’écrouler, inconscient. Admis d’urgence à la Polyclinique des Deux Plateaux, à Abidjan, il y a succombé de ses blessures.

Le message de compassion de Oudy 1er

La nouvelle du décès du concepteur du Coupé décalé, DJ Arafat de la Côte d’Ivoire est tombée tel un couperet dans le paysage culturel ivoirien, et au-delà, continental. Celui qui se faisait appeler Commandant Zabra est mort ce lundi 12 août 2019 des suites d’un accident de la circulation survenu aux Deux Plateaux.

 Une information qui attriste de nombreux artistes du continent, dont Oudy 1er de la Guinée. Dans une interview téléphonique accordée à Guinéenews, l’artiste, la gorge nouée, nous a confié ce qui suit:

« Je suis vraiment triste, parce qu’au-delà de mes relations personnelles avec le défunt, c’était quelqu’un qui avait beaucoup de respect pour moi. Même à son anniversaire, (…), j’y étais et vous pouvez retrouver les images sur les réseaux sociaux. Je connais Arafat depuis bien longtemps. Et malgré ses clashs avec tout le monde, il a toujours eu un respect religieux pour moi. Du coup, on a eu des liens de fraternité. Certains ne connaissent pas son côté gentil. Tout le monde ne voit que ses clashs. Mais au-delà de tout ça, c’est quelqu’un de très respectueux. Je suis vraiment triste, parce qu’il est parti très tôt, surtout que Dieu l’a arraché à notre affection au moment où personne ne s’y attendait pas. Donc, je prie le Tout puissant qu’Il ait pitié de son âme et que son âme repose en paix. Arafat, c’est quelqu’un qui a su marquer son temps de par son talent. Et qui, aujourd’hui, compte à son actif plus de cent titres. Donc, il restera à jamais gravé dans nos cœurs. Je pense que toute l’Afrique est triste aujourd’hui, et je dirai même le monde entier. Je présente mes condoléances au pays frère qui est la Côte d’Ivoire, à la famille biologique de l’artiste, à ses proches et à tous les artistes africains, mais surtout à ceux de la Côte d’Ivoire en particulier ».