Doko – Siguiri : plus d’une vingtaine de blessés par balles dans des conflits domaniaux

décembre 16, 2018 5:48

Les conflits domaniaux liés aux parcelles minières et agricoles deviennent de plus en plus récurrents dans la sous-préfecture de Doko située à 50 kilomètres de la commune urbaine de Siguiri. Les derniers affrontements entre les villages de Tonso et de Soumbrakoba dans cette localité ont fait  douze (12) blessés, a appris Guineenews. Alors que le 14 décembre dernier, les affrontements avaient fait  onze (11) blessés par balles.

Face à cette situation désastreuse, les citoyens mettent en cause la responsabilité des autorités locales et la justice.

« Ce sont les autorités préfectorales et la justice qui attisent ces conflits domaniaux, car elles ne veulent pas prendre leur responsabilité en appliquant la loi dans toute sa rigueur. Et c’est pourquoi les villageois se fusillent en longueur de journée », a déploré Toumani Simagan, le président de district de Fanafanako

Avec ce triste bilan, on constate avec amertume que les conflits domaniaux ont repris le poils de la bête dans la préfecture de Siguiri. Car, on se rappelle que les affrontements survenus au mois de septembre 2018 entre Dorah et Badamako ont fait également plusieurs blessés.