Domaines de l’Etat : Ibrahima Kourouma annonce le déguerpissent des habitants «illégaux» du Port-Sec

0
929

Le ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire Dr. Ibrahima Kourouma a rassuré ce jeudi 18 juin les autorités du Port Autonome de Conakry (PAC) que tous les occupants du domaine Port-sec de Kagbèlen dans la préfecture de Dubréka seront déguerpis.

S’exprimant sur l’occupation anarchique du domaine Port-sec, le ministre Dr. Ibrahima Kourouma a rappelé que l’objectif du président de la République, est de faire en sorte que tous les domaines de l’Etat reviennent dans le portefeuille de l’Etat.

« Nous étions venus un fois pour la reconnaissance du terrain avec les responsables du PAC mais malheureusement ce jour, nous n’avons pas pu cerner la situation. Il a été demandé à ce que le PAC (port autonome de Conakry) vienne délimiter sa superficie afin que nous puissions faire des levées topographiques et immatriculer le domaine pour le mettre dans le portefeuille de l’Etat. Mon département  a travaillé sur le site pour faire les levées topographiques, nous allons faire l’immatriculation et faire également le titre foncier.  Le chef de l’Etat estime que les domaines de l’Etat doivent revenir à l’Etat pour éviter que les citoyens s’accaparent des domaines de l’Etat. Il s’agit de faire en sorte que les investisseurs qui viennent dans notre pays puissent trouver des endroits pour qu’ils investissent. Pour le cas de Port-sec, le chef de l’Etat est en train de travailler afin que certains pays comme le Mali puissent utiliser le port de Conakry. Tous ceux qui sont sur les domaines de l’Etat notamment au Port-sec pensant que le terrain leur appartiennent, se trompent. Nous allons travailler pour que ce domaine soit reversé dans le portefeuille de l’Etat. Ceux qui ont des papiers, qu’ils se plaignent devant ceux qui leur ont octroyé. Ceux qui se sont installés de force, vont aussi quitter de force »,  a-t-il annoncé.