Dossier du 28 Septembre : Fatou Bensouda réagit au lancement des travaux du tribunal criminel spécial 

0
279
Fatou Bensouda, CPI, Procureur

Fatou Bensouda, la procureure de la Cour Pénale Internationale (CPI), se « réjouit »  du lancement des travaux de construction du tribunal criminel spécial qui va juger le dossier sur les crimes commis le 28 Septembre 2009.

« Il s’agit d’une étape importante dans le processus de mise en œuvre de ce procès tant attendu. À cet égard, je me félicite de la déclaration du ministre guinéen de la Justice, M. Mohamed Lamine Fofana, qui indique que la nouvelle salle d’audience devrait être prête à temps pour l’ouverture dudit procès à la date prévue, à savoir en juin 2020, conformément aux engagements que son gouvernement avait pris lors de la mission de mon Bureau à Conakry, en octobre 2019 », a indiqué la procureure dans une déclaration dont une copie est parvenue à Guinéenews ce jeudi.

Fatou Bensouda estime qu’il est maintenant « vital que les autorités guinéennes et toutes les autres parties prenantes à ce procès s’acquittent rapidement des derniers préparatifs matériels qui s’imposent et s’efforcent de veiller à ce que ce procès s’ouvre dans les temps.»

En octobre dernier, voulant connaître la date du procès, la procureure de la CPI a dépêché une mission en Guinée. C’était la 18ème visite de la CPI en Guinée depuis le massacre du 28 Septembre 2009. Le ministre de la Justice avait annoncé la date de juin 2020 pour la tenue du procès. « La Guinée peut et doit démontrer sa volonté et sa capacité de mettre en œuvre ses derniers efforts dans la lutte contre l’impunité des auteurs des atrocités commises en septembre 2009. Mon Bureau continuera de suivre de près et de soutenir l’action des autorités guinéennes à cette fin… », a-t-elle déclaré.