Double scrutin à Conakry : à Kiroti, le dépouillement d’un centre de fortune transféré au bureau du quartier

0
642

Si le défi du double scrutin de ce dimanche était le calme et la sérénité qui devrait le caractériser, l’objectif serait difficile à atteindre. C’est du moins le constat fait par Guineenews ce soir à la fermeture d’un centre de vote dont les opérations n’ont pas été un long fleuve tranquille.

Tout a commencé par l’impossibilité des membres des bureaux qui composent ledit cendre d’accéder à l’enceinte de l’école privée Mandinkoro. Un centre de vote habituel mais dont le propriétaire, à l’image de plusieurs autres dans le pays, n’a pas trouvé nécessaire de prendre le risque d’abriter ces élections controversées de bout en bout.

Face à aux nombreuses incertitudes et menaces qui pèsent sur ce centre, le vote a dû être transféré au bureau de fortune du secteur I du quartier Kiroti, où les élections se sont déroulées à ciel ouvert. Sous une vigilance accrue des agents de maintien d’ordre.

Seulement, à la fin du vote, les véhicules des agents de la sécurité s’étaient retirés. Et le bureau déjà sans-abri risquait de recevoir la visite des manifestants contre ces élections que le FNDC s’est juré d’empêcher.

Conséquences, le dépouillement est interrompu pour aller se poursuivre ailleurs.  Plus précisément au siège du conseil de quartier Kiroti. C’est du moins ce que nous avons appris des responsables dudit centre de vote qui piaffaient d’impatience avant l’arrivée des véhicules pour le transport et le cortège du urnes…

Malheureusement, le reste de ce dépouillement se fera à l’abri des regards indiscrets. La garantie de sécurité n’étant pas au rendez-vous pour des observateurs neutres comme les médias.