DPJ : Les avocats de Sorya Bangoura demandent de refaire la convocation

août 27, 2018 3:51
0

Sorya Bangoura, liste de tête  de l’UFDG à Matam, est arrivé cet après-midi à la Direction de la Police Judiciaire (DPJ) où il était initialement attendu le mercredi dernier. Devant les officiers de police judiciaire, les avocats de l’opposant se sont attaqués à la forme de la convocation reçue par leur client le 20 août dernier.

Depuis Paris, Me Salif Béavogui, joint au téléphone par Guinéenews©, a évoqué l’article 82 du code de procédure pénale pour dénoncer un vice de forme qui entache la convocation adressée par leur client. Les avocats ne veulent donc pas parler du fond du dossier si la forme « n’est pas respectée ».

L’article 82 du code de procédure pénale stipule que « si le déroulement de l’enquête le permet, lorsqu’une convocation écrite est adressée à la personne en vue de son audition, cette convocation indique l’infraction dont elle est soupçonnée, son droit d’être assistée par un avocat ainsi que les conditions d’accès à l’aide juridictionnelle, les modalités de désignation d’un avocat d’office et les lieux où elle peut obtenir des conseils juridiques avant cette audition… »

Toutefois, cet article « n’est pas applicable si la personne a été conduite, sous contrainte, par la force publique devant l’officier de police judiciaire ». Or, la convocation (pour nécessité d’enquête judiciaire) de Sorya Bangoura, dont nous avons obtenu copie, l’infraction n’est pas notifiée.

Jusqu’au moment où nous publions cette dépêche, Sorya Bangoura et ses avocats étaient toujours dans les locaux de la DPJ.

Nous y reviendrons.