Dr Dansa du CNOSC sur les les résultats : « rien n’est encore gagné, rien n’est encore perdu »

0
445

Présent au Palais du peuple où les résultats provisoires globaux ont confirmé ce samedi la victoire d’Alpha Condé dès le premier tour de l’élection présidentielle du 18 octobre, le président du CNOSCG (Conseil National des Organisations de la Société Civile de Guinéenne) a appelé les candidats à privilégier les voies de recours légales pour le règlement du contentieux électoral. Rappelant que ces résultats ne sont que provisoires, Dansa Kourouma estime que rien n’est encore gagné, rien n’est encore perdu :

« D’abord, le gouvernement et l’Etat guinéen doivent tout mettre en place pour faire cesser les affrontements et la violence sur le territoire national. Secondo, la démocratie est un processus, parfois un choix difficile et périlleux. Tous les candidats doivent faire recours aux voies légales en cas de contestation. Et la Cour constitutionnelle reste et demeure la juridiction compétente sur le contentieux [électoral].  Il y a des candidats qui ont remporté les élections sur la base des résultats provisoires, mais qui ont vu leur victoire compromise par la juridiction compétente en la matière. Rien n’est donc encore gagné, rien n’est encore perdu. Nous devons respecter la décision de la Cour constitutionnelle. Je demande donc aux candidats de saisir les voies de recours en la matière et de faire cesser la justice privée et la violence sur toute l’étendue du territoire national.»

Propos recueillis par Tokpanan  DORÉ